Protection contre le feu

SACAC - Du bon côté de la sécurité

Nos piliers font l’objet d’expertises et remplissent les exigences les plus élevées, comme en témoigne leur inscription au registre VKF/AEAI.

Comment détermine-t-on la résistance au feu d’un pilier ?

Selon les connaissances techniques actuelles, la certification au feu requiert une recette de béton qui n'éclate pas sous l'action du feu. Ces caractéristiques peuvent être extrapolées par calculs spécifiques.

Aperçu des recettes

Nous utilisons des recettes présentants une résistance au feu allant jusqu’à R180 conformément aux normes SIA 262.002 (SN EN 1992-1-2: 2004) et SN EN 1992‐1‐2 CH NA:2014.

Procédé de fabrication

Classe de résistance
Recette de béton

Élancement
λ max.

Dimensions
min.

Certificat au feu

Béton centrifugé (SB)

C 75/90

019/219

150

20cm

AEAI Nr. 25771

expertise
G 6.1/13-048

GS 3.2/14-323-5

Béton centrifugé (SB)

Clair/foncé jusqu’à 5 %

C70/85

22x/23x

150 20cm expertise
GS 3.2/15-199-5

Béton auto-plaçant (SCC)

C 75/90

452

150

15cm

AEAI Nr. 26253

expertise
G 6.1/14-031

Béton auto-plaçant (SCC)

Clair/foncé jusqu’à 5 %

C 70/85

46x/47x

150 15cm

AEAI Nr. 26253

expertise
GS 3.2/14-323-4

Béton auto-plaçant (SCC)

Pigmenté jusqu’à 5 %

C 70/85

48x

150

15cm

expertise
GS 3.2/15-199-8

Que se passe-t-il en cas d’incendie?

L’adjonction de fibres de polypropylène (fibres PP) crée un système sécuritaire en cas d’incendie. Sous l'action du feu, ces fibres fondent et font place à de nombreux petits canaux permettant la décompression de la vapeur d’eau générée dans le béton lors d'un incendie. Ceci permet d’éviter l’éclatement du béton, preuve à l’appui.
Ce mécanisme éprouvé a fait l’objet d'essais complets en situation réelle et est certifié par l'MFPA de Leipzig. L’inscription de notre béton centrifugé (SB) et de notre béton autoplaçant (SCC) au registre des incendies VKF/AEAI a eu lieu en 2015.

Pourquoi le certificat VKF/AEAI ne contient-il aucune classe de résistance contre les incendies mais seulement une étoile?

Comme la résistance au feu d’un pilier dépend de la recette de béton, de la coupe transversale, de la longueur, de la couverture et des armatures, il faut calculer la durée de résistance au feu spécifique à chaque pilier. C’est pourquoi les entrées dans le registre de AEAI ne donnent aucune durée de résistance au feu générale et renvoient aux certificats (* étoile), qui précisent les méthodes de calcul.

Quelle méthode est-elle utilisée pour le calcul?

Nous apportons la preuve dans le respect des contraintes exposées dans le certificat avec la méthode A de la norme EN 1992-1-2 (2004), ainsi que son Annexe Nationale (SN EN 1992‐1‐2 CH NA:2014), applicable depuis peu. La condition de base pour ce calcul est la preuve reconnue que le béton ne s’écaille pas lors d’essais en situation réelle. Les fournisseurs de piliers de béton en Suisse sont tenus de pouvoir présenter ces preuves depuis l’été 2014.

Quelles contraintes doivent-elles être respectées lors du calcul pour être autorisé à appliquer la méthode A élargie de l’Eurocode SN EN 1992-1-2 (2004) ?

  • Les dimensions minimales de l’élément sont consignées dans l’aperçu des recettes (150 mm pour le SCC et 200 mm pour le béton centrifugé).
  • Armature max. 20 %
  • Il ne faut utiliser que des recettes de béton qui ne s’écaille pas, preuve à l’appui, consignées explicitement dans les différents certificats.
  • Pour les élancements dépassant λ = 75, il faut par ailleurs respecter l’armature minimale As/A = 1.0673e-3 (λ -75) conformément aux certificats complémentaires (G 6.1/15-015-1 et -2) (pour λ = 150, cela correspond à 8 %)

Quand et de quelle manière la SACAC prouve-t-elle le résistance au feu de ses piliers?

Avec notre déclaration, nous confirmons pour chaque objet, que nous mesurons chacun des piliers pour atteindre la résistance au feu nécessaire, conformément aux certificats VKF/AEAI et aux certificats correspondants, et ce, dès la phase d’offre. Nous fournissons le calcul détaillé sur page A4 (par pilier) sur demande de notre client ou des ingénieurs (dès la phase d’offre).

Votre interlocuteur

  • Pour Entrepreneurs

    Alain Fahrer

    Agent commercial Suisse romande

    +41 (0)62 888 10 99

  • Pour Ingénieurs

    Bertrand Faucherre

    Ingénieur commercial Suisse romande & France

    Direct: +41 (0)62 888 20 32

    Mobile: +41 (0)79 255 92 82